Comment choisir le format correct de Roadmap Produit

De Wiki Agile
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Roman Pichler
Source : HOW TO CHOOSE THE RIGHT PRODUCT ROADMAP FORMAT
Date : 21/12/2021


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 07/11/2022


Traduction :

Une feuille de route produit est un planning de haut niveau qui montre comment un produit est susceptible d'évoluer au cours des prochaines versions. Bien que cela soit vrai pour toutes les feuilles de route, il n'existe pas de format unique de feuille de route produit. Vous devez plutôt choisir l'approche de roadmapping qui fonctionne le mieux pour votre produit. Cet article vous montre comment faire.

Feuille de route produit basée sur les fonctionnalités vs. feuille de route produit orientée vers les objectifs

Les feuilles de route produits se présentent sous différentes formes et tailles. Mais les deux formats les plus populaires sont probablement les roadmaps basées sur les fonctionnalités et les roadmaps orientées vers les objectifs. Les premières s'appuient sur les fonctionnalités du produit, telles que la saisie, la recherche ou la création de rapports, qui sont intégrées dans un calendrier.

Les feuilles de route orientées vers les objectifs se concentrent au contraire sur les objectifs ou les bénéfices. Des exemples d'objectifs sont l'acquisition d'utilisateurs, leur fidélisation, l'augmentation de l'engagement, l'activation des utilisateurs, la génération de revenus et la suppression de la dette technique. Les fonctionnalités sont considérées comme des citoyens de seconde classe. Elles sont dérivées des objectifs et sont généralement utilisées avec parcimonie.

L'image suivante illustre les deux formats différents de feuille de route montrant deux versions majeures, m et n.

Featurevsgoalroadmap-1.jpg

Indépendamment de son format, la feuille de route de votre produit doit raconter une histoire réaliste et cohérente sur la croissance probable de votre produit. Elle doit mettre en œuvre la stratégie du produit de manière à ce que chaque version s'appuie sur la précédente pour vous rapprocher de votre vision. Elle ne doit pas contenir une séquence aléatoire d'objectifs ou une collection de fonctionnalités en vrac !

Un exemple de format de feuille de route orientée objectif

Si vous souhaitez essayer une feuille de route orientée vers un objectif, jetez un coup d'œil à mon modèle GO product roadmap ci-dessous. Vous pouvez le télécharger sur romanpichler.com/tools/product-roadmap ou en cliquant sur l'image suivante.

The-GO-Product-Roadmap-Explained.jpg

Veuillez consulter mon article The GO Product Roadmap pour obtenir des conseils sur la manière d'utiliser le modèle ci-dessus.

Choisir le bon format de feuille de route produit

Bien que j'aie un penchant pour les feuilles de route orientées vers les objectifs, elles ne sont pas toujours les mieux adaptées. Pour choisir le bon format de feuille de route pour votre produit, tenez compte de la maturité du produit et de la stabilité de son marché. Plus votre produit est jeune, plus l'incertitude et le changement sont susceptibles d'être présents. Un produit jeune bénéficie donc d'une feuille de route qui se concentre sur les objectifs du produit. Les produits plus anciens et matures se prêtent à des feuilles de route basées sur les fonctionnalités et fournissant plus de détails. La raison en est simple : lorsque votre produit atteint sa maturité, il subit moins de changements et vous êtes mieux placé pour anticiper correctement sa croissance.

Mais l'âge de votre produit n'est pas le seul facteur qui influence l'approche de votre roadmapping produit. Si votre produit est mature mais que son segment de marché est volatile, par exemple parce que les concurrents ajoutent sans cesse de nouvelles fonctionnalités ou que les technologies évoluent, vous devrez mettre à jour votre produit pour défendre sa part de marché. Par conséquent, l'incertitude et le changement s'insinuent à nouveau dans votre feuille de route. Il est alors difficile de planifier en détail et de prévoir correctement la date de sortie de telle ou telle fonctionnalité. Au contraire, il est préférable de créer une feuille de route fondée sur des objectifs.

En tenant compte de la maturité du produit et de la stabilité du marché, on obtient la matrice suivante.

ProductRoadmapFormatSelectionMatrix-1.jpg

La matrice ci-dessus représente la maturité de votre produit sur l'axe vertical et la stabilité de son marché sur l'axe horizontal. En distinguant un produit jeune et un produit mature, un marché dynamique et un marché stable, on obtient quatre quadrants qui vous aident à choisir le format approprié pour votre feuille de route.

Je recommande d'utiliser une feuille de route produit basée sur des objectifs lorsque votre produit et/ou votre marché sont susceptibles de changer. N'utilisez une feuille de route basée sur les fonctionnalités que si votre produit a atteint la maturité et que le marché est stable. Ceci est à l'opposé de ce que je vois la plupart des organisations faire : créer des feuilles de route basées sur les fonctionnalités même si le produit et le marché changent. Ne faites pas la même erreur. N'utilisez les roadmaps de produits basées sur les fonctionnalités qu'en présence de peu de changement et d'incertitude.

Mais n'oubliez pas que les produits matures peuvent également évoluer. Vous pouvez, par exemple, rajeunir un produit mature comme Apple l'a fait avec l'iPod Nano. Pour qu'il reste attractif, la société a considérablement modifié le produit depuis son lancement en 2005. Elle a réduit sa taille et sa forme et l'a doté d'un écran tactile. Il se peut donc que vous deviez passer d'une feuille de route basée sur les fonctionnalités à une feuille de route orientée vers les objectifs !